Lors d’une première rencontre avec un couple ou une personne seule, il incombe à Monsieur de présenter sa conjointe. Comment doit-il le faire ?

L’inconvénient du mot « femme » qui signifie en français aussi bien « conjointe » que « personne de sexe féminin » fait que l’ajout du pronom possessif « ma » peut donner à l’expression une connotation machiste – involontaire, bien entendu – qui s’accommode mal avec les temps modernes, incitant tout un chacun à utiliser « mon épouse ».

C’est une erreur.

Le choix de l’un ou l’autre de ces deux termes se fait en fonction d’un aspect légal.

Si un contrat de mariage a été conclu, on utilisera « mon épouse », « mon époux ».
En l’absence de contrat de mariage, on utilisera « ma femme », « mon mari ».

C’est ce qui explique que l’on entende ces derniers mots plus souvent chez les personnes du commun.